Bébé zéro déchet / Couches lavables Hamac

mardi 4 avril 2017




Je suis ravie de vous retrouver aujourd'hui pour parler Zéro déchet. Après vous avoir montré ma routine beauté zéro déchet favorite, je me suis dit que consacrer un article sur : "comment adopter une routine zéro déchet  pour les Bb" serait parfaite. 

Il y plusieurs choses à mon sens à prendre en compte. Comme je vous le disais dans de précédents articles, le zéro déchet c'est retrouver des gestes simples et efficaces. Pourquoi avons nous perdu toute cette simplicité ? Comment faisaient nos grands mères ? Bien évidemment, je ne vous propose pas de revenir à l'ère préhistorique. Il faut vivre avec son temps. Limiter l'impact écologique au quotidien sur les actions que nous menons est important. Quand on se tourne vers le bio, nous ne pouvons être que être sensibilisé à cette cause.


Avoir un BB zéro déchet c'est possible? 


Quand un enfant nait, il est vrai qu'il faut un max de couches et de cotons. Très facile de les jeter et d'en prendre des neufs. Ce qu'il faut savoir, c'est que nous utilisons en moyenne pour un enfant entre 3950 et 4870 couches ( sur 3 ans ). Ces chiffres sont justes énormes ! 

Ce que l'on sait, c'est qu'une couche jetable mettrait environ 500 ans à se dégrader. Vous vous imaginez ? C'est juste impressionnant de se dire qu'à lui tout seul, un enfant provoque autant de déchets. 

Je suis complètement d'accord pour dire que la facilité prime souvent. Mais est ce qu'une couche lavable est si compliquée? Je vous décris tout un peu plus loin dans l'article. 

Pour la petite histoire, quand j'ai su que j'attendais ma fille, il était impensable pour moi d'opter pour cette solution lavable. Je n'avais pas le temps ni l'envie de le faire. Ma fille va avoir 3 ans dans quelques mois, et c'est donc facile me direz vous que je ne commence que maintenant. Il n'est jamais trop tard! 

Un autre aspect tout aussi important est l'impact financier que peut représenter l'achat de couches jetables. Il est vrai que l'achat des couches au fur et à mesure peut paraitre inaperçu. 

Mais en moyenne, nous dépensons 1102 euros sur 3 ans ! C'est donc juste énorme quand on envisage le coût global. 

Donc si ces 2 aspects là ne vous ont pas convaincus ! Il est important de réaliser que les couches jetables ne sont pas toutes roses. Malgré l'importante communication autour des plus grandes marques, elles seraient nocives pour nos bébés. 

De nombreuses enquêtes sont parues et dénoncent la composition très néfaste de celles ci. 

60 millions de consommateurs a d'ailleurs alerté les consommateurs à plusieurs reprises ( ICI). 

Des résidus chimiques, du plastique, des perturbateurs endocriniens.. Tous entrent dans la composition de la majorité des couches jetables. Les couches jetables Bio seraient un peu meilleures mais loin d'être parfaites. 

Quant à la production des couches jetables, elle est loin d'être écologique. En effet, des millions d'arbres sont abattus chaque année pour fabriquer de la cellulose, et l'eau rejetée après la production est bourrée de produits chimiques. 


La solution serait-elle donc dans les couches lavables ? 








Les couches lavables, Comment et pourquoi? 

Si je pouvais en quelques mots faire un bilan de ces couches lavables, ça donnerait : 

-20 couches lavables de 0 à 3 ans 
-  Réutilisables pour 2 ou 3 enfants 
- Le lot peut même être revendu pour un autre enfant
- Budget moyen entre 500 ou 600€ 



J'ai reçu en test, de la marque HAMAC, un kit de démarrage de couches lavables. Il était composé d'une couche lavable, d'abordants et d'un lot de voiles protecteurs. 

J'ai d'ailleurs, quelques jours après la première utilisation, acheté un second lot pour bannir définitivement les couches jetables.


L'utilisation: 

J'ai été très surprise par l'utilisation simple de ces couches. La couche lavable est ultra agréable. Le tissu est souple et très léger ! Une poche est accrochée à la couche pour pouvoir y glisser un absorbant. Vous pouvez d'ailleurs opter pour la solution couche + poches détachables ! Cette solution est selon moi peut être plus pratique. En effet, cela évite de laver à chaque fois la culotte. Surtout si cette dernière n'est pas souillée, il n'y a pas d'intérêts à la laver après chaque utilisation.







On vient donc glisser l'absorbant dans la poche prévue à cet effet. Il existe 2 types d'absorbants, ceux qui sont jetables et ceux qui sont lavables. Pour toutes les raisons évoquées plus haut, je préfère la solution du lavable. On vient ensuite intégrer un voile protecteur (jetable). Ce dernier va protéger l'absorbant et faciliter le nettoyage de la couche.






L'efficacité:

Ce que l'on cherche avant tout dans une couche, c'est sa capacité d'absorption. Il est impensable d'utiliser une couche qui fuit et qui n'est pas étanche. L'absorbant est donc un gros chiffon microfribe. ( Pour les accros au microfibre comme moi ) Il se plie en 3 ou en 4 pour la version Nuit.





Ces absorbants sont fabriqués sans substances nocives !

Il est conseillé de les laver plusieurs fois avant de les utiliser. Plus elles auront été gorgées d'eau, plus elles seront efficaces.

Les fuites, il n'y en a quasiment pas. En tout cas, pas plus qu'avec des couches jetables. J'ai été d'ailleurs agréablement surprise.




L'épaisseur:

C'est vrai que si vous cherchez quelque chose de fin, c'est loin d'être sa qualité première. Une couche lavable est beaucoup plus épaisse qu'une couche jetable. Il faut d'ailleurs prévoir une taille au dessus pour les vêtements. Ce n'est à mon sens pas un souci. C'est juste une question d'organisation.






Le confort:

Ma fille donc va avoir 3 ans. Elle est en âge de s'exprimer et en capacité de me dire si cela lui convient ou pas. Après tout, c'est elle qui les utilise. Quand j'ai ouvert le premier colis, elle était aux anges quand elle a découvert la couche. Elle a adoré la culotte verte et a d'ailleurs voulu la tester tout de suite. Ce qu'il faut savoir c'est qu'elle est propre la journée mais porte encore des couches à la sieste et pendant la nuit.

Le premier essai fut très concluant. Elle a trouvé que c'était très confortable et n'a émit aucune réticence à leurs sujets. Pour ma part, le premier test fut très concluant.

J'en parle d'ailleurs dans ces vidéos :










Le lavage:

Une question qui je pense intéresse tout le monde:   comment laver une couche lavable?

C'est très simple et rapide! Je me suis toujours dit que cela devait être une vraie galère ce truc. Et bien pas du tout!

Après une nuit ou une sieste, je fais toujours la même chose. Je viens enlever l'absorbant. Je vérifie si la couche est mouillée. Si c'est le cas, je vais donc la laver de la manière suivante : Je commence par effectuer un premier prélavage à l'eau claire dans une bassine pour enlever grossièrement le pipi.






Une fois cette étape réalisée, je fais tremper dans une bassine avec un peu de lessive avant de la passer en machine.

Je viens ensuite laver le tout en machine avec le reste du linge.

Je réutilise également les voiles protecteurs plusieurs fois. Je les passe également en machine.

Et le caca? on en fait quoi?

Pas de panique, l'absorbant est protégé par le voile protecteur. Son efficacité est imparable. Il suffit de l'ôter délicatement de la couche. On vient jeter le caca dans les toilettes et le voile protecteur à la poubelle.

Il peut y avoir quelques fuites de caca surtout s'il est un peu liquide. Mais pas de panique, cela se lave hyper facilement. C'est sûr que ce n'est pas ce qui a de mieux mais l'effort est récompensé surtout quand on connaît la composition des couches jetables.




Les voiles protecteurs ? Ecolo ou pas?






Je vous vois venir et me dire mais c'est pas écologique ce truc.

Pas de panique, je vous livre l'information. Ces voiles protecteurs sont composés de fibres 100 % biodégradables. En revanche, il ne se jette pas dans les toilettes mais dans la poubelle.


Vous allez mieux?



Et la marque? 

Hamac est une marque engagée qui offre la possibilité aux parents d'obtenir le meilleur pour leur chérubin. Ces couches sont pratiques, respectueuses de l'environnement et saines pour les enfants.






L'ensemble de la gamme Hamac est fabriqué en France. Les produits parcourent donc peu de kilomètres avant d'arriver à destination. La livraison est ultra rapide, il faut le dire!

Tous les produits Hamac sont certifiés Origine France garantie. Ce label certifie que le produit prend ses caractéristiques essentielles en France et que 50% au moins de la valeur ajoutée du produit est acquise en France. 

Les tissus sont certifiés Okeo tex 100 classe 1. Ils ne contiennent aucun perturbateur endocrinien, ni substance chimique nocive.


Pour conclure, je suis complètement convaincue par l'efficacité de ces couches. Leur utilisation est à mon sens loin d'être ce que l'on imagine. Il suffit de se lancer pour voir qu'il n'y a rien de compliqué. La marque propose même un lot composé de différentes tailles de couches.
Le deuxième il y aura le droit dès la naissance!

Concernant, les enfants qui vont en collectivité ou chez une nounou, je comprends que la démarche se complique. Chaque famille est en droit de demander l'utilisation de ce système en collectivité. Il y a même certaines collectivités qui sont pour. Il suffit d'en parler et d'expliquer son choix.


J'espère que cet article aura su vous convaincre. Pour savoir si cette alternative marche il suffit de l'essayer, vous ne croyez pas?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire