Je composte mes déchets avec ECOVI

jeudi 13 avril 2017




Une nouvelle étape mais pas des moindres dans ma quête du zéro déchet est celle du composteur! 

Depuis de nombreuses semaines, j'ai commencé à vous "montrer" mon quotidien, mes astuces et mes essais vers une vie plus saine, plus zéro déchet. 

Retrouvez le premier épisode de cette série juste ICI.







Le zéro déchet vous souhaitez savoir ce que c'est ? C'est vrai que dit comme ça, cela peut faire peur. Ce qu'il faut savoir, c'est parvenir à une vie zéro déchet ce n'est pas donnée à tout le monde. Même si bien évidemment, nous pouvons tendre vers un mode de vie plus sain. Il existe en fonction du lieu de résidence, des magasins à disposition,  des personnes qui ne peuvent pas arriver complètement à ce mode de vie. 

Cela demande une remise en question constante et une analyse de tous les instants. Nos grand-mères étaient beaucoup plus inventives que nous et pourtant elles avaient beaucoup moins de moyen que nous. 

Composter ses déchets est donc une étape essentielle du zéro déchet ! 

Pourquoi composter? 

Les déchets organiques représentent 30 à 40% du contenu de notre poubelle, soit environ 100kg par habitant et par an! 

Un déchet organique c'est quoi? 

Pas de panique, je vous donne l'explication. C'est un résidu d'origine végétale ou animale qui peut être dégradé par les micro-organismes pour lesquels ils représentent une source d'alimentation. 

A quoi cela sert de composter? 

Dans un premier temps, l'argument qui prime est la réduction considérable de sa poubelle. Qui est content d'aller jeter son sac poubelle quand il est plein ! Moi la première j'ai la flemme de le descendre. Depuis que je suis passée à un mode de vie plus sain, je ne descends ma poubelle qu'une seule fois par semaine. C'est encore beaucoup trop mais je suis très loin de mes sacs poubelles que je descendais tous les 2 jours. 

Un aspect important est également la réduction des émissions de CO2 liées à la collecte des déchets et à leur incinération ou à leur stockage. 

Je sais que cet aspect importe pas encore assez de monde à mon sens. Quand on sait que nos déchets sont soit incinérés ou soit enfouis, qu'attendons nous pour réagir? Avoir un composteur chez soi, c'est facile d'utilisation une fois le nouveau rituel mis en place. 

On peut avec ce composteur obtenir un bon terreau qui servira à nourrir ses plantes ou son jardin. On a en plus la satisfaction du fait soi même, et il n'y a rien de plus gratifiant ! 

Quels types de composteurs choisir? 

Il existe différentes solutions pour composter ses déchets. La solution la plus facile est le composteur de jardin que l'on pose au fond de son terrain. Cette solution n'est évidemment pas possible lorsque l'on réside en appartements. Ne vous inquiétez pas il existe d'autres solutions pour composter en immeuble. 

En effet, les composteurs de cuisine ont le vent en poupe ces derniers mois ! On peut donc trouver différentes alternatives pour une vie en appartement. Il existe les composteurs avec des vers appelés les lombricomposteurs, mais également ceux sans vers comme celui que je vais vous présenter de la marque ECOVI

Une solution également possible est le composteur collectif. Il suffit de se renseigner auprès des autres habitants qui seront peut être intéressés par ce projet de compostage collectif. Vous pouvez même demander à votre mairie si elle dispose de composteurs gratuits ! C'est le cas chez moi, ils viennent même l'installer. 






ECOVI est une marque spécialisée dans les composteurs de cuisine. Elle fut créée en 2011. Le but premier était d'apporter une solution pratique et qui demande peu d'entretiens à des personnes novices. Cette solution réside dans la fermentation des déchets dans une boîte hermétique (absence totale d'air ). Depuis des années, ce type de composteur est utilisé en Inde. 

Le compost serait beaucoup plus riche. En effet, les vers ou autres petites bêtes ne mangent pas le reste des déchets ce qui permet au compost de garder toute sa valeur nutritive. 

Ce composteur est composé de différentes parties. 

La première est le réceptacle qui comporte une cuve avec un robinet extérieur. Cette cuve va réceptionner le jus du compost.  Les déchets et le jus sont séparés par une partie amovible composée de petits trous. 

Un couvercle est présent, c'est lui qui va assurer l'étanchéité du composteur. 

Un sachet de micro-organismes est fourni avec. Il est composé de son de blé fermenté. Ces micro organismes vont permettre aux déchets de se désintégrer plus rapidement. 

Un petit rateau et un gobelet en plastique sont fournis avec. 


L'utilisation:

L'utilisation est très simple. Il n'y a pas besoin d'être expert dans le domaine pour réaliser du compost.  Depuis mon jeune âge, j'ai l'habitude de voir mon papa réaliser son propre compost. Je trouvais ça d'ailleurs un peu dégoûtant. Quelques années après, je me tourne moi même vers une solution de compost !

Il suffit donc de mettre ses déchets organiques dans la cuve. Bien évidemment, on évite tous les résidus de viandes, de poissons, de coquilles d'oeufs, de papier... Ces déchets vont mettre trop de temps à se désintégrer et une odeur nauséabonde risquerait d'incommoder vos voisins et vous même ! 

On privilégie donc les déchets de cuisine d'origine végétale en évitant les épluchures d'agrumes et d'oignons. 

On vient ensuite saupoudrer nos déchets de micro organismes puis on referme la cuve.





La décomposition va donc se faire en 2 temps. Une partie liquide va d'abord voir le jour. Cet engrais liquide sera riche en vitamines et micro organismes. Il ne faut pas l'utiliser pure mais le diluer dans son arrosoir par exemple ( 1 volume d'engrais pour 9 volume d'eau). On vient ensuite arroser ses plantes intérieurs ou extérieurs. Cet engrais liquide est à vider tous les 3 à 10 jours environ à l'aide du robinet.


Mais que devient la partie solide? 

Une fois le composteur rempli, on vient le sortir tous les mois pour le mélanger à de la terre de jardin ou autre. On ajoute donc 2/3 de terre au compost. La marque propose d'ailleurs des sacs à compost. Cela permet de vider son composteur et de pouvoir le réutiliser ensuite. 

On laisse reposer ce mélange 3 bonnes semaines. Il est trop riche en azote pour l'utiliser tout de suite. 

Ce terreau pourra être utilisé pour son jardin ou pour rempoter ses jardinières, ses plantes en pot.. Si vous êtes en appartement, et que vous n'avez pas de plantes, vous pouvez donner votre compost à quelqu'un qui serait susceptible d'être intéressé! 




TOP ou FLOP? 


Depuis maintenant un moment, je composte mes déchets. Je peux donc vous donner déjà un premier avis. Bien évidemment, il pourra changer en fonction de l'avancement de celui ci. 

Dans un premier temps, j'ai été très surprise par la petite taille de la cuve. Je n'aurais jamais pensé qu'il pouvait contenir les déchets d'une famille. Je pensais d'ailleurs le remplir en 1 semaine, moi qui mange des légumes et fruits sans arrêt. 
J'ai donc mis en route ce composteur en me disant qu'il fallait que je cherche une autre solution. Il serait trop vite rempli! Pour le moment cela fait quasiment 1 mois et demi que je l'utilise. Il n'est même pas rempli à la moitié. Oui oui même pas la moitié. 

Comme me l'a très bien expliqué le créateur, les déchets sont composés à 80% d'eau. C'est donc normal qu'ils réduisent considérablement de taille au fil des jours. 

Sa petite taille est un sacré atout. Il peut se glisser un peu partout ! J'ai la chance d'avoir un balcon. Ma fille est un peu trop curieuse donc si je l'avais laissé dans ma cuisine elle l'aurait je pense un peu malmené. On peut le glisser sous son évier, ou dans un placard. 

Un point important à mes yeux mais aux vôtres également est l'odeur. J'ai le souvenir d'avoir le composteur de mon papa qui sentait fort ! Je me suis même dit que si cela en vient à devenir comme ça je ne pourrais pas le garder ! 

Et bien pour le moment, il n'y a vraiment aucunes odeurs. J'ai respecté les consignes à la lettre et je dois dire que je suis vraiment très surprise. Même quand je l'ouvre, je ne sens rien de spécial. Je sens le vert mais ce n'est pas dérangeant.





Mes déchets ils en sont où? 

Pour le moment, il ont réduit de volume mais n'ont pas vraiment changé d'apparence. J'arrive toujours à distinguer mes épluchures de carottes et de pommes de terre. Je pense qu'il est encore trop tôt pour vous faire un bilan détaillé à ce sujet. J'y reviendrais dans un prochain article. 

En attendant, vous pouvez suivre l'évolution à travers mes vidéos zéro déchet ! 

J'espère que cet article vous aura plu! N'hésitez pas à me dire où vous en êtes dans le zéro déchet, le composteur.. Votre avis m'intéresse. 



4 commentaires:

  1. Coucou! Je garde cet article sous le coude ! Super explications détaillées :)
    Bisouus

    RépondreSupprimer
  2. Coucou, moi j'utilise le principe du composteur Bokashi aussi, mais j'en ai acheté un d'une autre marque qui les fait en métal. J'ai mis quelques mois à me faire la main, mais ça commence à être pas mal ! En effet quand le composteur est plein, les déchets gardent toujours la même tête. Mes parents les récupèrent et les mettent dans leur composteur de jardin le temps qu'ils finissent de se décomposer :)
    J'espère que ton expérience continuera sur la bonne voie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, je ne connais pas du tout ce type de composteur ! Je vais me renseigner ! J'espère aussi que cela va continuer comme cela car pour le moment ça me convient;)

      Supprimer